Relais del Maro

Relais Del Maro Blog

Caravonica, Col San Bartolomeo et Arzeno

Caravonica

Il s’agit du centre principal de la vallée du rio Trexenda, qui est un affluent du Maro et forme l’Impero. L’ancienne route remonte de Santo Lazzaro Reale, en longeant les ruines de l’église Saint Michel près du cimetière. Peut-être le signe d’un premier peuplement, qui s’est ensuite porté plus en amont, près d’un site fortifié. Les maisons sont serrées les unes contre les autres entre l’église paroissiale et l’oratoire. Il y a des palais de la noblesse comme ceux des Comtes Thomatis, où le Saint Suaire a été caché pendant quatre jours pendant la fuite de la duchesse Anne Marie de Savoie de Turin assiégée par les Français (1706). La région est renommée pour ses oliviers et ses vignes. Ici se dresse, en position dominante, le sanctuaire de Notre-Dame de la Vigne. Devant, on voit le tracé de la route du Piémont. Le sanctuaire a un portique pour abriter les voyageurs et au-delà de la grille de protection s’ouvre un espace sacré entièrement décoré de peintures et de stucs, datant principalement du XVIIIe siècle. En face, la « maison du pèlerin », construite en 1653 à la suite d’un vœu.

Colle San Bartolomeo

De Caravonica, on monte au petit hameau de San Bartolomeo, qui donne son nom au col situé au-dessus. Et ce, même si le col accueillait une chapelle dédiée à Saint Bernard. Lieu de passage obligatoire, ce n’est pas un hasard si l’église de Saint Bartolomé (du XVII siècle, construite sur un édifice antérieur datant du XVe siècle) avait un chapelain nommé par les Chevaliers de Saint Jean, aujourd’hui Chevaliers de Malte, qui s’occupaient par vocation des voyageurs et des pèlerins.

Arzeno

Hameau minuscule, qui tire son nom de l’équivalent dialectal du mot mélèze, « l’arze ». Un village avec une petite église et un clocher « suspendu », à la manière du bas Moyen-Âge. On passe sous sa structure pour entrer sur le parvis avec un grand panorama de la vallée. Les seigneurs De Thomatis entrent dans l’église directement depuis leur grand palais. À l’intérieur de l’église, la famille De Thomatis justement, conserve la chapelle de Notre-Dame du Rosaire.

Commentaires fermés

BEST RATE GUARANTEED